Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

Un jour

Un jour

Un jour je serai bien
Un jour je ferai rien,
Rien que je ne veuille faire,
Rien que l’on m’oblige à faire.
Aucune obligation
Aucune concession
Juste de l’agréable
Juste un bonheur palpable.

Un jour j’existerai,
Un jour je briserai,
Ces règles qu’on m’impose,
Ces chaînes que l’on pose,
À mes chevilles, à mes poignets,
À mon esprit, à mes pensées
Pour me dompter, pour me soumettre,
Pour me forcer à tout admettre.

Un jour je serai libre,
Un jour je pourrai vivre,
Sans entraves et sans devoir,
Sans contrainte, ni désespoir
Plus jamais de patron,
Plus jamais de clairon,
Qui commande, qui dirige,
Qui impose et qui oblige.

Un jour je serai homme,
Un jour je serai comme,
Cet enfant qui rigole,
Cette plume qui s’envole.
Libre et insolent.
Libre comme le vent.
Libre de ces carcans.
Libre des bien-pensants.

Publié dans Mélancolie

Commenter cet article