Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

La machine s'emballe

La machine s'emballeLa machine s’emballe,
Et je reste impuissant,
Face à ceux qui déballent,
Leur théorie du sang.

Le piège se referme.
La flamme se répand
Et dans les cœurs le germe
Du mal est bien présent.

Les discours s'embrunissent.
La haine est dans les mots,
Sur leurs vagues elle glisse,
J’en ai froid dans le dos.

Car partout ils se vantent,
Ivres de leur colère,
Ils paradent et ils chantent,
Comme des va-t'en guerre.

Préparant sans le voir,
Le terreau qui fera,
Par contrainte ou devoir,
De leurs fils des soldats.

Comment est-il possible
Qu'ils n'envisagent pas
Vers quelle fin terrible
Cela nous conduira ?

Les leçons de l'histoire
N'ont donc pas pu trouver
Dans leur courte mémoire
Le moyen d'exister ?

Je regarde impuissant
S'emballer la machine
Affolé et conscient
Que l'issue se dessine.

Publié dans Révolte

Commenter cet article