Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

Les cons

Les cons

Tous les savants du monde, s’accordent à l’unisson,
Pour énoncer en cœur, cette déclaration :
« Sur notre belle terre, de tout être vivant,
L’homme est, sans aucun doute, le plus intelligent. »
J’en conclus qu’ils n’ont pas, encore eu l’occasion,
D’observer d’assez près, un véritable con.
Qu’ils devraient s’y pencher, assez rapidement,
Pour que se taise enfin, ce préjugé flagrant.

Qu’on me comprenne bien, mon but ici n’est pas,
De critiquer ces gens, qui sont de bonne foi.
Mais par contre j’affirme, que s’ils prenaient le temps,
D’observer autour d’eux, le spectacle affligeant,
Quant a l’intelligence, peut-être que le chat,
Le chien, voire même l’âne, sur nous prendraient le pas.
Et qu’ils devraient d’urgence, revoir leur classement,
Pour nous rendre la place, qui nous revient vraiment.

Observons un instant, ce spécimen humain,
Bien calé au volant, de son superbe engin.
Assise à ses côtés, sa jeune épouse aimante,
Sur la banquette arrière, ses trois enfants qui chantent.
C’est dimanche, il fait beau, et pour eux tout va bien.
Ils ont bien déjeuné, à l’ombre sous les pins,
Puis, malgré la chaleur, qui était accablante,
Les enfants ont joué. Quelle journée charmante !

Ils rentrent à la maison, heureux et fatigués.
La route est sinueuse, pittoresque, enchantée.
Ils rattrapent un cycliste, dans ce beau paysage,
Qui les fait ralentir, qui bloque le passage.
C’est alors que le père, commence à s’énerver,
De perdre un peu de temps, de ne pouvoir passer,
Trépignant d’impatience, hurlant comme un sauvage,
Violemment il déboîte, à l’entrée d’un virage.

Les journaux du matin, relatent l’accident,
En ces termes tragiques, que l’on voit trop souvent :
« Accident de la route : Une famille entière,
Péris dans sa voiture, à dix-huit heures hier.
Une enquête est ouverte, mais sur les éléments,
En notre possession, il nous semble évident,
Qu’il y a eu imprudence, a dit le commissaire,
À qui l’on a confié, la douloureuse affaire »

Je ne suis pas expert, ni même spécialiste,
Mais je crois pouvoir dire, cet adage bien triste :
« Un animal capable, de tuer ses enfants,
Par pur et simple orgueil, n’est pas intelligent ».
Je ne peux me ranger, à l’idée conformiste,
Que nous sommes et de loin, les premiers sur la liste,
Il faudrait que j’oublie, que ces cons sont présents,
Et je n’y parviens pas, ils sont bien trop voyants.

Publié dans Colère

Commenter cet article