Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

La liberté

La liberté

Au milieu des nuages, la cage s’est ouverte,
Et j’ai pu entrevoir la liberté, offerte.
Alors, tel un oiseau, en déployant mes ailes,
Je me suis élancé pour attraper la belle.

Sur un coussin de vent, nous nous sommes unis,
Tous les deux enlacés, un instant, une vie,
Minutes éternelles, dans cet air pur et chaud,
Elle était dans mes bras, dans mon cœur, sur ma peau.

Loin des règles et des normes, dans l’espace infini,
Loin du monde des hommes, rabougri et flétri,
Elle m’a fait l’amour, et a gravé en moi,
Le parfum enivrant, de ce moment de joie.

Publié dans Bonheur

Commenter cet article