Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

La prière des actionnaires

La prière des actionnaires

Recueillons-nous ensemble, camarades actionnaires,
Ayons une pensée, mes chers amis, mes frères,
Pour l’enfant sidéen, qui, toutes les secondes,
Dans un pays d’Afrique, disparaît de ce monde,
En sauvant les brevets, de quelque industriel,
Comptant ses bénéfices, en haut d’un gratte-ciel.

Tous, du libéralisme, nous sommes les apôtres,
Car il nous enrichit, au détriment des autres.
Le partage est un mal, qu’il faut éradiquer,
Car il met en péril, la rentabilité.


Recueillons-nous ensemble, camarades actionnaires,
Ayons une pensée, mes chers amis, mes frères,
Pour l’enfant qui jouait, au soldat dans les ruines,
Et qui vient de poser, son pied sur une mine.
Bienfaiteur héroïque, d’un marchand de canons,
Qui avec son argent, fait bâtir des maisons.

Tous, du libéralisme, nous sommes les apôtres,
Car il nous enrichit, au détriment des autres.
Les sentiments chez nous, ne sont pas tolérés,
Ils sont trop dangereux, pour la loi du marché.


Recueillons-nous ensemble, camarades actionnaires,
Ayons une pensée, mes chers amis, mes frères,
Pour l’enfant qui travaille, dans un pays d’Asie,
Quatorze heures par jour, du dimanche au lundi.
Bénévole dévoué, pour l’heureux employeur,
Qui revend au prix fort, les fruits de son labeur.

Tous, du libéralisme, nous sommes les apôtres,
Car il nous enrichit, au détriment des autres.
Équité et justice, sont nos pires ennemis,
Car ils font décliner bénéfices et profits.


Recueillons-nous ensemble, camarades actionnaires,
Ayons une pensée, mes chers amis, mes frères,
Pour l’enfant de la rue, qui trie dans les ordures,
Des métaux, du papier, un peu de nourriture.
Fournisseur préféré, en produits recyclables,
D’usines qui dégagent, des marges remarquables.

Tous, du libéralisme, nous sommes les apôtres,
Car il nous enrichit, au détriment des autres.
Combattons le social, écrasons toutes frondes,
Pour rester les plus riches, et les maîtres du monde.

Publié dans Colère

Commenter cet article