Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

Pour l'enfant

Pour l'enfant

Pour l’enfant de la guerre, mutilé par les bombes,
Qui appelle sa mère, enfouie sous les décombres,
Aux marchands de canons… Je demande des comptes.

Pour l’enfant africain, emporté sans encombres,
Que la faim et la soif, ont poussé dans la tombe
Aux pays créanciers… Je demande des comptes.

Pour l’enfant qui travaille, au lieu d’apprendre à lire,
Et qui sera brisé avant d’avoir pu vivre,
Aux multinationales… Je demande des comptes.

Pour l’enfant en treillis, enrôlé pour la guerre,
Que l’on a transformé, en bourreau sanguinaire,
À tous les généraux… Je demande des comptes.

Pour l’enfant toxico, qui vient de succomber,
À son ultime shoot, à son ultime trait
À tous les trafiquants… Je demande des comptes.

Pour l’enfant torturé, innocente victime,
D’un bourreau parental, alcoolique ou sadique,
Aux complices voisins… Je demande des comptes.

Pour l’enfant suicidé, écrasé par la honte,
D’avoir été violé, plusieurs fois par un oncle,
À tous ceux qui savaient… Je demande des comptes.

Publié dans Révolte

Commenter cet article