Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

Etats d'ame

Etats d'ame

Là, dans mon cœur, grossit et vibre,
Un cri puissant, comme une plainte.
Un cri de haine qui m’enivre,
Plus que les joins, plus que les pintes.

Est-il possible d’être libre
Dans ce dédale de contraintes ?
Est-il possible de survivre
Dans ces angoisses et dans ces craintes ?

Quel est le sens de cette vie,
Ou tout se joue sur l'apparence ?
Cette funeste comédie
Où chacun perd son innocence !

Je me sens seul parmi les hommes
Et rien n’y fait, ma vie m’échappe.
Pourquoi faut-il tout faire comme
On nous l’impose à chaque étape ?

Tout comme s’il n’y avait en somme,
Qu’un seul modèle, qui nous attrape,
Qui nous enferme et qui nous forme,
Et nous étouffe comme une chape.

Ne les crois pas je t'en supplie,
Tous ces menteurs qui manigancent,
Et organisent notre vie,
Pour en bannir la différence !

Alors je bois, pour oublier,
Verre après verre, ce quotidien.
Pour ne plus croire, ne plus penser
Que l'on m'empêche d'être un humain.

Publié dans Mélancolie

Commenter cet article