Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emotions Résiduelles

Chroniques du pire et du meilleur

Publié le par Patrice Rey

Ce monde est fou

Ce monde est fou

Des fanatiques qui tirent à vue,
Sur les terrasses, dans les concerts,
Qui assassinent des inconnus,
Prétextant dieu et sa colère.
Si vous saviez mes petits bouts,
Ce monde est fou, ce monde est fou.

Des gens qui crèvent dans la rue,
Quand le champagne coule à flot,
Dans les salons des parvenus,
Entre caviar, cul et "coco".
Si vous saviez mes petits bouts,
Ce monde est fou, ce monde est fou.

Onze millions de mécontents,
Qui vont voter le bleu marine.
Qui bientôt fiers et arrogants,
Pourront tuer de la "vermine".
Si vous saviez mes petits bouts,
Ce monde est fou, ce monde est fou.

Je voudrais tant pouvoir vous dire,
Que ce n'est rien, que c'est pour rire.
Que l'homme est bon en vérité,
Qu'il faut y croire et espérer.
Si vous saviez comme j'ai honte,
De ces histoires que je vous conte.


Des yeux d'enfants hypnotisés
Par le poison publicitaire,
Déjà salis, déjà frustrés
Par les salaires de leurs pères.
Si vous saviez mes petits bouts,
Ce monde est fou, ce monde est fou.

Parcs de loisirs capitalistes
Où l'on apprend à spéculer,
Pour formater des arrivistes,
Qui déifient le dieu Monnaie.
Si vous saviez mes petits bouts,
Ce monde est fou, ce monde est fou.

Une planète qu'on assassine,
Pour le confort de quelques-uns.
Des peuples entiers qu'on élimine,
Pour le pognon ou son parfum.
Si vous saviez mes petits bouts,
Ce monde est fou, ce monde est fou.

Je voudrais tant pouvoir vous dire,
Que ce n'est rien, que c'est pour rire.
Que l'homme est bon en vérité,
Qu'il faut y croire et espérer.
Si vous saviez comme j'ai honte,
De ces histoires que je vous conte.

Publié dans Colère

Commenter cet article